Logo
tracks

ROUTES TOURISTIQUES DE TERUEL

Albarracin

La région d'Albarracín  située dans un singulier croisement frontalier entre les anciens royaumes de Castilla, Valencia et Aragon, propose aux visiteurs une offre touristique basée dans une combinaison d'art, histoire et nature. Au sudouest de la province de Teruel, Albarracín présente un aventureux passé qui contraste avec la tranquilité qu'emanent actuellement touts ses coins.
C'est précisément son histoire un des éléments que justifie l'unité de la región et permet la différencier des zones voisines. Une histoire qui a laissée son empreinte dans chaque municipalité, ensemble avec l'environnement physique que finit de profiler l'espace.
La región d'Albarracín s'inscrit dans sa totalité en pleines zones montagneuses ibériques, un facteur déterminant dans les activités de l'endroit. Cependant, le bénévole climat estival permet jouir de ses magnifiques ressources touristiques.

El Maestrazgo

En plein Sistema Ibérico, à l'est de la Province de Teruel, la région du Maestrazgo offre un des voyages plus attractifs qu'on peut faire en Aragon. Une route chargée de caractère et personalité que permet au visiteur plonger dans un authentique “territoire de contrastes”: de l'époque des dinosaures jusqu'à les derniers progrès de la société contemporaine. Dans tout ce long parcours historique, le Moyen Age des templiers et musulmans, les guerres carlistes et la transhumance sont quelques spécialités “de la maison”.

Bassins minières

La région ne s'appelle comme ça pour rien. Charbon, gypse, plomb, sel.... l'industrie minière a été la principale activité économique de la zone. Une activité capable de modeler le paysage, la culture et la vie sociale de toute la région. Actuellement, avec beaucoup de cettes explotations fermées, nombreux efforts touristiques et de développement soutenable surgent autour de la mine.
Le Musée  Minier d'Écoute c'est le seul en Espagne qui nous offre la possibilité de descendre à une vrai mine. Plus de 4.000 mètres de galeries creusées à 200 mètres de profondeur dans la mine de lignite “Se verá” ont été aménagées pour être visités par le publique en général avec toutes les mesures de sécurité.
Montalbán, de sa part, auberge le Centre d'Interprétation de Géologie et spéléologie, une visite qui va nous découvrir touts les secrets du monde sous-terrain et nous permettra apprendre de première main touts les détails du travail dans les mines. Pour finir, la localité de Ojos Negros (Yeux Noirs), dans la région voisine de Andorra-Sierra de Arcos, l'activité minière à cel ouvert a laissé à vue un paysage hallucinant, presque sorti d'un film de science-fiction.

Matarraña

Le précieux héritage architectonique qu'ont les villages de la région de Matarraña ensemble avec un environnement naturel unique, fortement influencés par la Méditerranée, font de ce territoire d'Aragon un endroit d'intéréssantes possibilités touristiques. Spaces naturels de grande richesse paysagière et botanique, comme les fameux Ports de Beceite avec ses rivières et précipices, déclarés en part Reserve National de Chasse et Pêche et Zone d'Importance pour les Oiseaux; le patrimoine monumental de ses seigneuriales localités – quelques comme Calaceite, Valderrobles ou La Fresneda avec des centre villes déclarés Conjoint Historique-Artistique-; les peintures rupestres des abris de Cretas et Beceite; le réseau de musées et salles d'expositions existentes ou les plusieures possibilités de loisir et sport qu'on a dans cet endroit privilégié de la nature, font de cette part d'Aragon un renommé centre touristique.

La Route des Prisons

La Fresnada
Il n'y a pas encore un itinéraire concret pour réaliser la Route des Prisons, ce pour ça qu'on recommande visiter les cachots à mesure qu'on se déplace par les différentes localités du territoire, ou bien planifier notre propre route à partir des endroits qu'on indique. Les prisons plus remarquables grâce à son bon état d'entretien et à son importance sont les prisons de Mazaleón, La Fresneda y Ráfales.
Les anciennes prisons et cachots de cette région sont des bâtiments, en général, très bien conservés, situés normalement dans l'intérieur ou au rez de chaussée des maisons consistoriales ou mairies.
Il s'agit pourtant d'oeuvres très solides et bien construites qu'ont été usées pendant les siècles du XIV au XIX et qu'on a laissé d'employer au long des premières décennies du siècle XX, quand le système pénitentiaire a changé dans notre pays.
Les dessins qu'ont resté dans les murs expliquent l'ennui et le désespoir de ses différents occupants. À la Fresneda on observe un Via Crucis, sûrement oeuvre d'un repenti, une Vierge et un bateau, qui pourrait refléter l'origine du prisonnier ou les désirs de sortir de là le plus vite possible. Il existe un dénominateur commun dans ces obscures murs, une graphique constante aux endroits de visite: signes de petits bâtons en vertical, que n'est d'autre chose que la comptabilité, le jour à jour, de la peine imposée dans chaque cas.
Click here if you want to go back to the top Click in this link if you want to make a hotel revervation